LA PORSCHE BOXSTER 986

LA PORSCHE BOXSTER 986

PETIT TOUR EN BOXSTER S (986)

Pour relancer les ventes et sortir la marque d’une situation économique difficile dans les années 90, le Président de Porsche, Wendelin Wiedeking, décide de créer un cabriolet à deux places, léger, sportif et relativement économique.

L’idée est simple : élargir la clientèle en proposant un modèle d’entrée de gamme.

La gamme Boxster est née !

Pour contrer les critiques du premier 2,5L développant que 204 petits chevaux, une version de 2.7L plus puissante apparaît en 2000. Elle sera rapidement complétée par la Boxster S équipée d'un moteur 3,2 L de 252 ch. Celui-ci est secondé d'une boîte de vitesses à 6 rapports fabriquée par Porsche, qui lui confère une vitesse de pointe de 260 km/h et un 0 à 100 km/h en 5,9 s !

Il s'agit d'une propulsion avec un moteur à six cylindres à plat placé en position centrale arrière, et refroidi par eau, contrairement aux de l’époque. La boîte de vitesses manuelle à 5 rapports est d'origine Audi, une boîte Tiptronic S avec commandes au volant est disponible en option.

Porsche propose pour la première fois le système PSM (Porsche Stability Management), qui contrôle électroniquement les freins de chaque roue pour garder le contrôle de la voiture en cas de perte d'adhérence.

Afin de freiner correctement, la Boxster S hérite du système de freinage de la 911 (996) Carrera : des disques ventilés et percés de 318 mm à l'avant et 299 mm à l'arrière, accompagné d’un ABS.

Le kit de rénovation des étriers… c’est par ici : CLIQUEZ ICI

La Boxster (986) sera produite à 55 705 exemplaires, et la Boxster S (986) à 46 945 exemplaires. La côte de ce petit cabriolet ne fait qu’augmenter aujourd’hui atteignant presque +10% en 3ans !

Laissez votre réponse

*
**Non publié
*URL du site avec http://
*
Produit ajouté au comparateur